Les instruments

La Flûte

Instruments à vent de la famille des bois. Sa position est différente des autres Flûtes, « traversant » la bouche vers la droite. Son clétage est une invention de Théobald Boehm en 1832. Elle est dite “grande Flûte en Ut“, et est fabriquée en bois ou en métal.

Son origine remonte à la préhistoire: la Flûte de Pan (VIIème s. av. J.C.), à Bec (XIVème s.). Et de nos jours : Flûte en Sol, Basse et Octobasse.

Le son provient de l’air mis en vibration par le biseau au bord de l’embouchure.

Son emploi brille dans tous les styles de musique, au Moyen Âge, pendant la Renaissance et jusqu’à nos jours, de J. S. Bach à W. A. Mozart et leurs contemporains. J. B. Lully l’utilise pour ses qualités de son et de virtuosité.

Son sentiment poétique qu’elle dégage est associé à des pouvoirs magiques (“la Flûte enchantée” de W. A. Mozart ou le “Joueur de Flûte de Hamelin” des frères Grimm).

L'auteur des exercices

Pierre Boutin

Professeur de Saxophone titulaire du Certificat d’Aptitude. Chef d’orchestre et compositeur, ancien directeur d’établissement. Membre du Quatuor de Saxophones de France.

Pierre Caron

LE PROFESSEUR RÉFÉRENT

Pierre Caron

Professeur de Flûte et Piccolo, titulaire du Certificat d’Aptitude. Flûte solo de l’Orchestre de la Garde Républicaine.