The instruments

Le saxophone alto

Saxophone Alto

Le Saxophone Alto

Déposé le 21 mars 1846, le brevet du Saxophone de son inventeur belge Adolphe Sax (1814-1894), surprend par ses formes et son timbre absolument nouveaux. Sa facture est de forme droite ou courbe (en forme de pipe). Découvrons le Saxophone Alto.

Les débuts

À ses débuts, fabriqué en Ut et en Fa, il a du mal à s’imposer. Même si Berlioz en fait l’éloge, et que Georges Bizet l’utilise dans l’Arlésienne. La musique militaire l’accepte en le fabricant en Sib et Mib (instrument transpositeur), où il obtient un certain succès.

Enseignement

Adolphe Sax créait en 1857, la classe de Saxophone au Conservatoire de Paris. Elle sera fermée en 1870 pour rouvrir en 1942. Année où en France, Marcel Mule (1901-2001) fondateur de l’école française de saxophone, prend en charge la classe au conservatoire, et ce, jusqu’en 1967.

Conception

Le Saxophone Alto est un Instrument à vent, de conception conique et en métal… pourtant appartenant à la famille des bois, à anche simple et battante. Sa particularité est d’être un instrument octaviant, c’est à dire qu’en changeant de registre, les doigtés restent identiques. Le Saxophone comprend 5 parties : le bec (anche de roseau, ligature et couvre bec), le bocal, le corps, la culasse et le pavillon. Son timbre est doux, chaud, rond, brillant. 14 tailles ont été conçues à l’origine mais 7 seulement sont utilisées aujourd’hui, dont: Le Saxophone alto (Mib).

Styles musicaux

Très utilisé en musique classique (souvent choisi comme instrument d’étude dans les conservatoires), en musique contemporaine, en jazz et en variété. Au cours de la deuxième partie du XIXème s., son répertoire s’est enrichi en pièces originales de compositeurs interprètes et pédagogues tels que : Hyacinthe Klosé (1808-1880), Jean-Baptiste Arban (1825-1889), Jean Baptiste Singelée (1812-1875), Jules Demerssemann (1833-1866). Au début du XXème s., une saxophoniste américaine, née à Paris, et mécène de surcroît, Élise Hall (1853-1924), commanda des oeuvres à Claude Debussy (1862-1918), André Caplet (1878-1925), Vincent d’Indy (1851-1931), Florent Schmitt (1870-1958) et bien d’autres encore.

En musique classique, deux maîtres du Saxophone alto, Marcel Mule (1901-2001) et Sigurd Rascher (1907-2001), ont créé un grand nombre d’oeuvres et formé plusieurs générations d’élèves.
En jazz, beaucoup ont pratiqué cet instrument : on reconnaîtra les Johnny Hodges, Charlie Parker, Ornette Coleman, Phil Woods…


Découvrez Sight-O, première méthode en ligne de déchiffrage. Les 508 exercices originaux pour
le Saxophone Alto sont ultra progressifs, pour tous les niveaux. Grâce au animated Mask de Sight-O, vous apprendrez progressivement et dans la bonne humeur, à améliorer votre lecture de partition.

L'auteur des exercices

Pierre Boutin

Professeur de Saxophone titulaire du Certificat d’Aptitude. Chef d’orchestre et compositeur, ancien directeur d’établissement. Membre du Quatuor de Saxophones de France.