L’art de la Lutherie

L’art de la Lutherie

Avant d’être des instruments utilisés par le talent des musiciens, le Violon, l’Alto ou même le Violoncelle passent par les mains prodigieuses d’un Luthier. Métier fascinant mais peu connu, certaines questions peuvent se poser : Qu’est-ce que la Lutherie ? Quelles sont les étapes de fabrication des instruments à cordes frottées ? Dans cet article, nous vous dirons tout sur la Lutherie : Toutes les techniques, pratiques et matériaux utilisés pour la fabrication, ne seront plus un secret pour vous.

 

Le métier de luthier

Le luthier, grâce à sa haute expertise, fabrique, restaure et accorde des instruments de musique à cordes frottées tels que par exemple le Violon, l’Alto ou le Violoncelle. Ils sont également experts dans l’entretien et la restauration de ces instruments.

Dans un atelier, le luthier va progressivement façonner, et ce, pièce par pièce, un instrument. Il possède une excellente oreille musicale et il sait façonner le son de l’instrument qu’il crée ou répare. Dans de nombreux cas, il est très doué pour jouer des instruments dont il est devenu un expert. C’est donc un artisan passionné, mélomane, possédant de solides connaissances en musique et en acoustique et faisant appel à tous ses sens : la vue, le toucher, l’ouïe et l’odorat.

À l’origine, le luthier était le fabricant du “Luth”. Mais le temps passant, le terme de “Luthier“ s’est étendu pour désigner aujourd’hui le fabricant des instruments du Quatuor à cordes.

Actuellement, l’industrie du luthier offre de nombreux aspects :

  • L’entretien d’un instrument. C’est l’activité la plus courante destinée à conserver un instrument dans un état de fonctionnement optimal pour le musicien
  • Les réparations. Elles peuvent être assez complexes et nécessitent une très bonne expérience, la capacité de construire un plan d’intervention ainsi qu’un haut degré de respect pour le travail d’origine
  • La création. C’est la base de l’apprentissage pour tout jeune étudiant se formant en école de Lutherie. La fabrication d’un Violon est en quelques sorte un passage “obligé”
  • L’expertise. Elle nécessite une compréhension très profonde de l’histoire du Violon et une mémoire parfaite. Les grands experts en Lutherie ont développé leur expertise via les générations anciennes qui leur ont transmis leur savoir.

    Saviez-vous que le Violon était parmi les instruments les plus appréciés des Français ? Découvrez dans cet article la liste des autres instruments

    L’art de la Lutherie
    Violon en pleine fabrication dans un atelier

Les formations à suivre

En réalité, le métier de luthier ne nécessite pas de suivre une formation “ obligatoire ”. Pour certains, seuls quelques outils et beaucoup de passion leur ont permis d’exercer ce métier. Toujours est-il, qu’il existe quelques études vous permettant d’être formé au métier de luthier. En voici quelques exemples :

Niveau CAP

  • CAP lutherie et CAP ouvrier archetier en alternance
  • CAP assistant technique instrument de musique

Niveau baccalauréat

  • BMA technicien en facture instrumentale option guitare : 2 ans après le CAP

Niveau bac + 2

  • DMA (diplôme des métiers d’arts) lutherie 2 ou 3 ans après le baccalauréat

À la suite de ces études, vous aurez les compétences et les connaissances pour devenir luthier. Et qui sait… peut-être même créer votre propre atelier?

Les qualités du luthier de demain

Comme tout autre métier, un bon luthier doit posséder quelques qualités, telles que le goût prononcé pour le travail du bois mais aussi la patience qui est sans doute l’une des plus importantes.

Un luthier se doit d’avoir également de la persévérance, de la précision et un goût prononcé pour le perfectionnisme. Parler l’anglais est aussi assurément un grand avantage : bon nombre de spécialistes du métier viennent de pays bien différents et pouvoir échanger avec eux assurera un savoir faire immense.

 

L’art de la Lutherie
Début de fabrication d’un Violon

La fabrication, l’entretien et la restauration

Grâce au luthier, des morceaux de bois sont transformés en véritables œuvres d’art visuelles et sonores. S’offre à lui le choix de les vendre directement aux particuliers ou aux professionnels. Pour la fabrication d’un instrument, un luthier commence par dessiner la forme de l’instrument. Ensuite, le luthier sélectionne lui même ses bois qui, par la suite, sont taillés, sculptés, façonnés pour en faire différentes pièces (touche, sillets, chevilles, âme, chevalet, bouton, cordier), à l’aide d’outils à main traditionnels.
Chaque pièce finit par être assemblée par un collage. Après les retouches finales, l’instrument recevra une préparation appelée fond en bois (couche de protection), avant l’application d’un vernis fabriqué par le luthier.

À côté de la maîtrise du geste et des techniques qui sont indispensables, c’est la recherche de la qualité sonore qui guide le travail à chaque étape de la fabrication.

L’entretien

Outre le montage, l’entretien constitue également une part importante, voire majeure, de l’activité de lutherie, puisque les musiciens ont besoin d’avoir des instruments de musique bien entretenus.

Le luthier est là pour optimiser les performances sonores du Violon, de l’Alto ou du Violoncelle. L’entretien consiste à empêcher la dégradation des performances de l’instrument, à restaurer ou restituer les principales caractéristiques et fonctions de l’instrument. Ce travail est effectué en relation étroite avec le musicien.

La restauration et la réparation

La réparation et la restauration ont un objectif commun qui est de remettre en état un instrument de musique. La restauration consiste à restituer à un instrument ses caractéristiques fonctionnelles et esthétiques, tout en respectant le travail de l’auteur d’origine. Cette activité nécessite des compétences très strictes et solides, basées sur une compréhension indispensable de l’histoire et des styles des instruments de musique traditionnels.

Certains instruments ayant une forte valeur, nécessitent parfois une intervention intensive à l’aide de techniques précises. C’est pour cela que ces opérations doivent être effectuées par des experts afin d’éviter toute dégradation.

Le réglage de sonorité

Il s’agit d’optimiser le son et la qualité de jeu des instruments de musique par rapport aux musiciens.

Ce travail nécessite que le luthier soit à l’écoute des instruments et des volontés des musiciens, mais aussi qu’il sache bien analyser et comprendre le fonctionnement des instruments en sa possession.

 

L’art de la Lutherie
Outils pour fabriquer des instruments du quatuor

Guillaume Kessler : Luthier du quatuor

Voici l’exemple d’un luthier talentueux, Guillaume Kessler, spécialisé dans la lutherie du quatuor, qui avec beaucoup de passion, a créé son propre atelier de Lutherie à Strasbourg. Guillaume Kessler propose un service sur mesure, capable de répondre à tous les besoins des instruments à cordes frottées, quel que soit le niveau de l’utilisateur. Guillaume Kessler a accompagné plus de 894 musiciens de niveaux et âges différents dans près de 27 pays.

En plus de son atelier de luthier à Strasbourg, Guillaume Kessler vous propose aussi une boutique en ligne contenant la plupart de ses produits et services. Où que vous soyez, vous pourrez bénéficier des avantages d’un atelier de lutherie hautement qualifié et entièrement attentif à vos besoins.
Comme il a été dit plus haut, Guillaume Kessler est spécialisé dans les instruments du quatuor et leurs archets. Mais vous pourrez également retrouver dans son catalogue des accessoires et des cordes spécialement sélectionnées.

 

Guillaume Kessler en pleine création d’un Violon dans son atelier.

 

Conclusion

Ceux qui exercent le métier de Luthier, qui nécessite de fabriquer, de restaurer et de réparer des instruments, sont des personnes possédant plusieurs qualités dont, entre autre, une grande polyvalence. Leur objectif principal est de créer un objet unique et parfait, mais aussi de fournir aux musiciens un instrument qui leur permettra de mettre tout leur talent en lumière.

 

Cet article vous a plu ? Ces informations vous ont été utiles ? Faites-en profiter vos collègues, vos amis, vos élèves… Partagez-le !

Partager sur :
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Qui sommes nous ?

Sight-O est la toute première méthode en ligne interactive d’apprentissage du déchiffrage. Découvrez Sight-O, la méthode en ligne évolutive pour apprendre à lire rapidement une partition et profiter, surtout, du plaisir de la musique.

Articles récents

Newsletter

Rejoignez + de 2000 abonnés !

Ces articles pourraient vous plaire

Notre offre

Start a free 7-day trial of Sight-O, commitment-free and without the need for a credit card!