BLACK FRIDAY: -25% sur les offres élèves et professeurs du 27 novembre au 5 décembre

Tout ce qu’il y a à comprendre sur le langage musical

Tout ce qu'il y a à comprendre sur le langage musical

Bon nombre de personnes pensent pouvoir faire de la musique sans connaître le jargon qui l’accompagne. Certes, d’innombrables musiciens peuvent vous émouvoir aux larmes, même s’ils sont incapables de distinguer un Ab d’un F#. Cependant, connaître le langage de la musique facilite la collaboration avec d’autres musiciens. Cette compétence peut également vous aider à être plus créatif. Voici un court article à propos du langage musical.

 

Le langage musical : c’est quoi ?

Le langage musical est la combinaison de sons et de silences de manière organisée. Il s’agit d’un art commun à toutes les sociétés humaines.
Le langage musical est un langage universel. Saviez-vous qu’il existe environ 7 000 langues parlées dans le monde ? Il existe un fossé de communication entre les cultures des êtres humains. Cependant, il existe une langue que tout le monde comprend, qu’importe le pays d’origine ou la langue maternelle : la musique. Les auditeurs partagent les mêmes émotions en entendant des accords et des mélodies similaires.
Le rythme, la mélodie et l’harmonie sont les aspects essentiels d’une performance musicale. Ils sont appelés les éléments de base de la musique.

Le rythme

Le rythme est le motif du son, du silence et de l’emphase dans une partition. En plus d’indiquer quand les notes sont jouées, le rythme musical stipule également combien de temps elles sont jouées et peut donner de précieuses informations sur leur intensité. Il crée ainsi différentes durées de notes et différents types d’accents, grâce aux appuis rythmiques caractéristiques des figures employées.
Plusieurs éléments de base comprennent les principes fondamentaux du rythme musical :

  • Les chiffres indicateurs

    Ils indiquent le nombre de temps par mesure et la valeur de ces battements. Les chiffres indicateurs avec un 4 en dénominateur, comme 2/4, 3/4, 4/4, 5/4, etc., un temps correspond à une noire. Dans une signature rythmique avec un 8 en bas comme 3/8, 6/8 ou 9/8, un temps correspond à une croche. 16, à une double-croche. 2, à une blanche et 1, une ronde. Pour vous donner un exemple, 2/4 signifie qu’il y aura deux (2) noires (4) par mesure.

 

  • Binaire ou Ternaire

    La théorie musicale divise les chiffres indicateurs en deux familles : le Binaire où les battements suivent une logique par deux ou quatre (2/4, 4/4, 2/2, etc…), le Ternaire où les battements suivent une logique par trois (6/8, 9/8, 12/8, etc…).

 

  • Tempo

    Le tempo est la vitesse à laquelle un morceau de musique est joué. Il existe trois moyens principaux de communiquer le tempo aux joueurs : les battements par minute, la terminologie italienne comme allegro, presto et la langue moderne. Le caractère du morceau est parfois indiqué à côté du tempo, par exemple : “ Enjoué ”, “ Avec force ”, “ Gaiement ”,…

 

  • Temps forts et temps faibles

    La musique populaire et la musique classique combinent des Temps forts et des Temps faibles pour créer des motifs rythmiques mémorables. Pour exemple, la Valse : le premier temps est fort, le deuxième et le troisième sont faibles.

 

  • Syncope

    Un rythme syncopé met l’accent sur les temps faibles traditionnels et se joue des appuis rythmiques “ traditionnels ”. Les rythmes complexes ont tendance à inclure la syncope. Un rythme syncopé typique : croche / noire / croche.

 

  • Accents

    Les accents font référence à des intonations spéciales sur certains temps. Ils sont représentés par des symboles comme le point (.) ou encore l’accent (>).

 

  • La Polyrythmie

    Consiste à superposer un type de rythme au-dessus d’un autre. Les polyrythmies prendraient racines dans les rythmes africains et indiens et se sont répandues dans toutes sortes de musiques à travers le monde.

 

Tout ce qu'il y a à comprendre sur le langage musical

 

La mélodie

Une mélodie est une succession de notes de musique qui, selon sa qualité, sera agréable ou pas à l’écoute. En musique classique, on l’appelle “Motif”, et chez Wagner, on emploie également le terme “ Leitmotiv ” pour caractériser une mélodie qui revient de manière redondante tout au long d’une oeuvre. Les compositions musicales peuvent être des groupements de plusieurs mélodies qui sont tissées avec d’autres composants au sein d’une structure, pour rendre la pièce plus riche. Les mélodies mémorables sont la plupart du temps uniques, même si certaines peuvent sembler similaires les unes aux autres. Dans la musique populaire, elles sont généralement simples dans le but d’être rapidement retenues et peuvent se répéter tout au long d’une chanson.
Les instruments à percussion peuvent également jouer des mélodies, mais elles seront beaucoup plus centrées sur les durées rythmiques que sur les hauteurs des sons. On parlera parfois plutôt de “ Motif rythmique ”.

L’harmonie

Une harmonie est l’empilement de plusieurs notes pour créer un accord qui produira un matériau sonore unique. Deux ou plusieurs sons sont joués simultanément, et donnent un résultat unifié sur le plan sonore. Comme dans un orchestre : le flûtiste joue une note, le violoniste joue une note différente et le tromboniste joue encore une note différente. Mais lorsque leurs parties individuelles sont entendues ensemble, l’harmonie est créée.
L’harmonie est généralement analysée comme une série d’accords. Lorsque tous les instruments d’un ensemble jouent des notes qui correspondent au même accord fondamental, on parle d’accord consonant. Cependant, lorsque les musiciens utilisent une ligne mélodique autre que l’accord fondamental, il est considéré comme un accord dissonant. La dissonance pourra être très belle et harmonieuse, selon la finesse et la maitrise par laquelle elle est écrite par le compositeur.

 

Tout ce qu'il y a à comprendre sur le langage musical

Les accords

Un accord est une combinaison de trois ou plusieurs notes uniques. Deux notes ne suffisent pas pour créer un accord. On parlera alors d’intervalle. Les accords sont construits à partir d’une note, appelée note fondamentale.
Il existe 8 caractéristiques d’accord que chaque musicien doit connaître :

  • Majeur

    Il semble heureux et simple. Un accord majeur se compose d’une note fondamentale (celle du nom de l’accord, par exemple Do pour un accord de Do Majeur), d’une tierce majeure (+4 demi-tons) et d’une quinte parfaite (+7 demi-tons).

 

  • Mineur

    Il est considéré comme triste et sérieux. Un accord mineur est créé à partir d’une note fondamentale, d’une tierce mineure (+3 demi-tons) et d’une quinte parfaite (+7 demi-tons).

 

  • Diminué

    Il paraît tendu et désagréable. Un accord diminué est arrangé comme suit : une note fondamentale, d’une tierce mineure (+3 demi-tons) et d’une quinte diminuée (+6 demi-tons).

 

  • Septième majeur

    Il paraît doux. Il est couramment utilisé dans le Jazz. Un accord de septième majeur est constitué d’une note fondamentale, d’une tierce majeure (+4 demi-tons), d’une quinte parfaite (+7 demi-tons) et d’une 7ème majeure (+11 demi-tons).

 

  • Septième mineur

    Évoque en quelque sorte la mauvaise humeur. Un accord de septième mineure est formé d’une note fondamentale, d’une tierce mineure (+3 demi-tons), d’une quinte parfaite (+7 demi-tons) et d’une septième mineure (+10 demi-tons).

 

  • Septième dominante

    Il est réputé comme fort et agité. Il se trouve dans le jazz et le blues. Un accord de septième dominante se compose d’une note fondamentale, d’une tierce majeure (+4 demi-tons), d’une quinte parfaite (+7 demi-tons) et d’une septième mineure (+10 demi-tons).

 

  • Augmenté

    Il semble anxieux et plein de suspense. Un accord augmenté est créé par une note fondamentale, d’une tierce majeure (+4 demi-tons) et d’une 5e augmentées (+8 demi-tons).

 

  • Sus

    Il est comme brillant et nerveux. Un accord sus se compose d’une note fondamentale, d’une seconde majeure (+2 demi-tons) et d’une quinte parfaite (+7 demi-tons).

Vous souhaitez transposer des accords au Piano ? Découvrez la marche à suivre !

 

 

 

Conclusion :

Comprendre le langage musical est un vaste programme ! Nous espérons que vous avez trouvé dans cet article le début d’un chemin aussi passionnant que long à emprunter. Internet regorge de contenus qui vous permettront d’y voir plus clair.

 


Cet article vous a plu? Ces informations vous ont été utiles ? Faites-en profiter vos collègues, vos amis, vos élèves… Partagez-le !

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Qui sommes nous ?

Sight-O est la toute première méthode en ligne interactive d’apprentissage du déchiffrage. Découvrez Sight-O, la méthode en ligne évolutive pour apprendre à lire rapidement une partition et profiter, surtout, du plaisir de la musique.

Articles récents

Newsletter

Rejoignez + de 1000 abonnés !

Ces articles pourraient vous plaire

Notre offre

Testez Sight-O gratuitement pendant 7 jours, sans engagement ni carte bancaire !