Le déchiffrage au Piano

Le déchiffrage au Piano

Le déchiffrage, aussi appelé lecture à vue, est défini comme l’action de lire et d’interpréter une partition musicale sans sa connaissance ou sa répétition préalable. Nombreux sont encore ceux qui jouent à l’oreille ou de mémoire leurs morceaux préférés. Pourtant, même si jouer de mémoire permet une exécution immédiate et quasi certaine, on atteint vite la limite du nombre d’oeuvres connues du musicien. Il est donc nécessaire qu’en tant que pianiste, vous puissiez parcourir rapidement et avec méthode, les nombreuses partitions de musique que vous souhaitez découvrir. La lecture à vue peut être perçue comme difficile, mais en réalité, tend à devenir un jeu d’enfant si et seulement si vous adoptez la bonne méthode. Dans cet article nous vous disons tout sur le déchiffrage au Piano.

 

Pourquoi savoir déchiffrer au Piano ?

Savoir déchiffrer au Piano ne peut être que bénéfique pour vous. Outre l’évidence de pouvoir jouer toute nouvelle partition instantanément, cela vous permet de vous acclimater plus facilement à tous les types de musique abordés. Ce qui est un gros plus, si vous souhaitez jouer dans un groupe ou dans un orchestre, la communication entre musiciens en sera grandement facilitée.

En tant que musicien, il est utile de savoir jouer de tout. Au-delà de l’aspect solfégique, savoir déchiffrer au Piano vous apportera une très grande adaptabilité aux situations rencontrées. Vous apprendrez aussi à prioriser et organiser votre vision de la partition, de comprendre en quelques coups d’oeil bien placés à quoi vous aurez affaire.

Le travail de déchiffrage au Piano est en lui-même très productif, car vous progresserez dans de nombreux domaines (lecture de notes, interprétations, rythmes,…). Cependant, il est bon de rappeler qu’un travail régulier et attentif reste nécessaire.

Déchiffrer au Piano permet non seulement de jouer un morceau, mais également de se familiariser particulièrement avec l’oeuvre que vous abordez. Vous découvrirez avec plus d’aisance comment elle a été construite par son auteur : les esprits très mathématiques y trouveront une structure logique, en quelque sorte !

 

Le déchiffrage au Piano

Nos conseils pour le déchiffrage au Piano

Vous améliorer en déchiffrage, c’est essayer de gommer progressivement un ensemble de défauts qu’a pris votre oeil dans son déplacement et sa lecture d’une partition. Ensuite, le cerveau entre en jeu dans la bonne interprétation de cette lecture. Changez ses mauvaises habitudes n’est jamais chose aisée, accrochez-vous ! Suivez nos conseils, vous verrez à coups sûr et progressivement, vos premiers progrès venir, récompensants votre entraînement régulier.

C’est pour cela que Sight-O et Damien Nédonchelle se sont associés pour développer un programme spécialement adapté pour l’apprentissage du déchiffrage au Piano. Grâce au Cache de Sight-O et à un univers ludique, progresser en déchiffrage est enfin synonyme de plaisir. Vous souhaitez vous lancer? Testez Sight-O gratuitement.

Quelques étapes sont nécessaires pour vous permettre un déchiffrage réussi. Voici nos quelques recommandations afin de devenir un pro du déchiffrage au Piano.

La lecture préparatoire

En dehors des notes à proprement dites, une partition de Piano comporte de nombreuses indications qui vous renseigneront sur la façon de jouer l’oeuvre abordée. Avant de commencer un exercice, prenez donc quelques minutes pour identifier et mémoriser/intérioriser :

  • Le tempo auquel se joue le morceau
  • La forme musicale du morceau : sonate, concerto, etc
  • La pulsation (ex : croche, noire, noire pointée, blanche,…)
  • La tonalité du morceau
  • Les chiffres indicateurs  (2/4, 4/4, 6/8, etc)
  • La clé
  • Les altérations (dièses, bémols, bécarres) présentes à l’armure ou de manière accidentelle
  • Les changements de portées et leurs difficultés
  • Les autres indications de nuances, phrasé, tempo, reprise, etc…

Prenez le temps pour cette étape, elle est cruciale et vous aidera grandement.

Lire en avance

Assurez-vous de toujours lire en avance votre partition. C’est peut être le point le plus important du déchiffrage au Piano. Jetez toujours vos yeux le plus possible vers la droite. Une lecture le plus en amont possible vous permet de voir les difficultés à venir et de vous y préparer. Soit dit en passant, c’est l’un des objectifs principaux du Cache de Sight-O qui vous sera présenté tout au long de cet article.

Lire la partition en avance vous aidera progressivement à élargir votre champ de vision. Vous passerez d’une lecture laborieuse, presque note par note, à la lecture de plusieurs groupes de notes en un coup d’œil. Commencez à lire en avance d’une pulsation. Après un certain temps, essayez de lire en avance de 2 puis 3 pulsations. Votre objectif doit être d’avoir au moins une mesure d’avance comparé au cache.

Vous hésitez entre un Piano numérique et acoustique ? Dans cet article nous vous donnons quelques conseils à ce sujet.

 

Le déchiffrage au Piano
Le cache de Sight-O

Ne jamais revenir en arrière

C’est bien l’erreur la plus répandue. Lors d’une faute ou d’un passage difficile, il est fréquent que l’instrumentiste débutant revienne en arrière vérifier ce qui vient d’être joué. Grave erreur ! Ce faisant, vous prenez un retard difficile à rattraper. Le passé appartient au passé, y repenser n’y changera rien, malheureusement…

Le Cache occultant rectangulaire de Sight-O permet de cacher les notes précédentes afin d’inciter le lecteur à bien projeter ses yeux en avance et à ne se soucier que de l’avenir.

Lire du bas vers le haut

C’est un conseil essentiel pour les pianistes. Il vous faut d’abord commencer par la lecture de la clé de Fa puis, remonter à la clé de Sol. La bonne lecture de la note de basse, couplée à une bonne compréhension harmonique vous aidera à mieux anticiper ce qui viendra à la clé de Sol. Du bas, vers le haut… toujours !

Ne pas regarder ses mains

Une partition de musique est déjà bien assez chargée en symboles divers et variés pour que vous ne vous rajoutiez une contrainte supplémentaire en la perdant des yeux, pour voir si vos mains ne s’égarent pas… Vos progrès en seront grandement accélérés, dès lors que vous cesserez de regarder vos mains.

Ne pas s’arrêtez

Même en cas d’erreur, continuez d’avancer sans vous arrêter, ni revenir en arrière, ni répéter un passage manqué. Ne vous arrêtez jamais ! Cela va vous habituer à regarder en avant et vous mettre dans la bonne attitude pour progresser. N’hésitez pas à sauter un à plusieurs groupes de notes afin de vous remettre en selle et de reprendre la bonne marche du morceau.

Commencer par des exercices très faciles

Il est très important de commencer votre apprentissage du déchiffrage par des exercices faciles voir très faciles. Votre choix doit se porter sur des exercices plus faciles que ceux que vous avez l’habitude de jouer.

Procédez progressivement sera la meilleure façon de vous améliorer efficacement. C’est pourquoi Sight-O propose un très grand nombre d’exercices très progressifs (312 rien que pour le Piano ! Écrits par Damien Nédonchelle), afin que vous ne ressentiez pas une grande différence d’un exercice à l’autre et que vos efforts soient toujours récompensés par des progrès visibles.

Connaître les tonalités et la modalité

Connaître les différents modes et tonalités constituent une très bonne base et vous permet d’évoluer à peu près dans toutes les gammes et styles au Piano, presque sans y penser. Vous gagnerez un temps et un confort considérable, en ne pensant plus à vos altérations. Composer et improviser vous sera très grandement facilité.

Toutefois, cette connaissance ne s’acquiert pas nécessairement en réalisant de simples gammes d’une manière classique, mais plutôt par des exercices plus variés mêlant travail de l’oreille, d’analyse, exercices théoriques ou de transposition,  afin de vous familiariser avec la gymnastique mentale du jeu des gammes, des tons voisins, etc…

Enfin, connaître les tonalités permet d’avoir une meilleure vue d’ensemble de la structure et des carrures d’un morceau, en anticipant harmoniquement les changements de parties, transitions et conclusions (cadences).

 

Le déchiffrage au Piano

Tenir un tempo

Tenir un tempo permet de maintenir la cohérence de ce qui est joué et ainsi d’en avoir une meilleure compréhension. De plus, vous profiterez de l’effet d’entraînement et du dynamisme de la pulsation.

Le Cache de Sight-O peut vous aider à maintenir votre tempo sans l’usage du Métronome, de manière plus saine car utilisant le visuel plutôt que l’auditif.

Lire de nouvelles partitions

Il est nécessaire de s’exercer à chaque fois sur de nouvelles partitions. S’entraîner à nouveau sur une partition déjà vue n’est plus, par définition, du déchiffrage ! Votre mémoire rentre en jeu et la sensation de découverte est atténuée. Les réflexes et les mauvaises habitudes se réinstallent, lentement mais sûrement. Pour que vos séances d’entraînements soient pleinement efficaces, faites-les toujours sur de nouvelles partitions.

C’est pour cela que Sight-O vous propose près de 10 000 exercices originaux très progressifs, et près de 312 rien que pour le Piano. Vous n’aurez (presque) jamais l’occasion de refaire deux fois le même exercice ! Testez Sight-O gratuitement.

Un travail régulier

Pour des progrès rapides et visibles, nous vous conseillons de pratiquer votre déchiffrage un peu chaque jour. L’idéal serait entre 5 et 15 minutes à chaque séance. Il vaut mieux un travail moins important mais plus régulier, que l’inverse. Vous pouvez pratiquer votre déchiffrage au début ou à la fin de votre pratique instrumentale, ou encore indépendamment de celle-ci.

N’hésitez pas à vous fixer des objectifs hebdomadaires en termes de nombre d’exercices pratiqués. Sight-O vous aide à cela grâce aux Objectifs Hebdo, qui vous permettent de gagner davantage de points d’XP et vous faire progresser plus rapidement.

Exercer sa compréhension musicale

Comme dit précédemment, il est impératif d’améliorer votre compréhension de ce qui constitue le “langage musical”. Cela comprend l’intégralité des symboles d’une partition, des mécanismes et logiques qui régissent votre compréhension de la gravure musicale… mais pas que ! Comprendre les différents styles de musiques, les esthétiques, les modes de jeux et autres sonorités, est essentiel. Le Jazz ne s’interprète pas de la même manière que le Rock ou que la musique dite “Classique” ! Un bon lecteur à vue comprend en quelques coups d’oeil quel style et état d’esprit adopter.

 

Le déchiffrage au Piano
L’application Sight-O

La méthode Sight-O

Sight-O est une méthode de déchiffrage en ligne qui vous donne accès à un programme complet proposant des milliers d’exercices pour tous les niveaux, aussi bien pour les débutants que pour les avancés. La particularité de la méthode ? Le Cache, qui se déplace de notes en notes sur la partition pour vous inciter à lire en avance, à ne plus hésiter, et à ne pas vous arrêter. Il participe donc à corriger les défauts de lecture en rééduquant le déplacement de l’oeil sur la partition. Progressez de manière ludique, naturelle et agréable.

Vous souhaitez améliorer votre lecture de partition au Piano ? Inscrivez-vous sur Sight-O et bénéficiez de 7 jours de test gratuits !

 

Le déchiffrage au Piano

Conclusion

Progresser en déchiffrage au Piano peut se faire à tout âge et ne peut vous apporter que des bénéfices : adaptation à tous les types de partitions et styles de musique, intégrer n’importe quel groupe, accompagner au Piano des musiciens et danseurs ou encore vous permettre de progresser dans de nombreux domaines tels que l’interprétation, l’improvisation et la composition.

L’apprentissage du déchiffrage est donc une étape cruciale et peut se faire de façon très agréable si vous disposez de la bonne méthode.

 

Cet article vous a plu ? Ces informations vous ont été utiles ? Faites-en profiter vos collègues, vos amis, vos élèves… Partagez-le !

Le déchiffrage à la Guitare

Le déchiffrage, aussi appelé lecture à vue, est défini comme l’acte de lire et d’interpréter avec son instrument une partition musicale que nous n’avons jamais vue auparavant. Cette compétence s’acquiert au fil du temps, grâce à un entraînement et un travail régulier. La capacité à pouvoir déchiffrer une partition de Guitare commence tout d’abord par la reconnaissance et l’interprétation de toutes les notes, rythmes et symboles présents sur la partition. Avec le temps, il vous sera possible de jouer un morceau, sans l’avoir jamais entendu, simplement en lisant sa partition. Dans cet article, nous nous concentrons sur les partitions et non pas sur la tablature, autre support de lecture du guitariste.

 

Pourquoi savoir déchiffrer à la Guitare

Le monde est en constante évolution dans de nombreux domaines, notamment dans celui de la musique. La musique est partout dans notre vie quotidienne. Quel plaisir de se saisir de son instrument et de jouer entre amis ! Lorsque l’on joue en groupe, il est bien pratique de pouvoir découvrir rapidement de nouveaux morceaux afin de passer du temps, surtout, à se faire plaisir. Cependant, pour ce faire, il est nécessaire d’avoir une certaine maîtrise en lecture à vue, en particulier à la Guitare pour ce qui nous concerne dans cet article.

Si votre but est d’approfondir vos connaissances en Guitare, il est primordial que vous maîtrisiez le déchiffrage. Cette compétence vous permettra de devenir un guitariste accompli. Savoir déchiffrer à la Guitare permet également d’être musicien de studio, de lire des compositions écrites et qui ne sont pas encore enregistrées, de vous adapter à n’importe quels styles de musique et enfin, de communiquer aisément avec d’autres instrumentistes.

Grâce à la lecture à vue à la Guitare, vous pourrez enrichir rapidement vos acquis, comprendre la musique, et jouer des compositions qui vous ont toujours semblé complexes. Maîtriser le déchiffrage à la Guitare est donc essentiel !

 

Le déchiffrage à la Guitare

 

Nos conseils pour le déchiffrage à la Guitare

Savoir déchiffrer demande quelques capacités. Pour progresser plus vite dans l’apprentissage du déchiffrage à la Guitare, vous devez considérer quelques points essentiels. Tout d’abord, vous devez maîtriser votre stress, qui agira comme un puissant “réducteur de capacités”. Par ailleurs, avoir un tempo stable est essentiel. N’hésitez pas à vous entraîner avec un métronome afin de mieux intérioriser la gestion du tempo. Le fait de tenir un tempo va vous permettre de maintenir la cohérence de ce que vous jouez et ainsi vous assurer une meilleure compréhension du morceau.

Il peut toutefois, dans les premiers temps, devenir vite stressant de travailler avec un métronome. On peut alors aborder certains déchiffrages sans et d’autres avec le métronome ; ceci pour ne pas renoncer à la musicalité (sans) ni au jeu “in tempo” (avec). Le système de lecture avec le Cache de Sight-O prend ici tout son intérêt. C’est un peu “le métronome sans le clic”.

Outre ces deux aspects, vous devez aussi penser par position. Dans cette partie, nous vous répertorions quelques conseils importants qui vous accompagneront dans le déchiffrage à la Guitare d’une nouvelle partition.

Vous souhaitez mieux maîtriser votre gestion du tempo? Dans cet article nous vous donnons quelques conseils à propos du Métronome et son utilisation. 

 

Un travail régulier

C’est probablement le plus important et le plus évident des conseils que nous vous donnerons aujourd’hui ! La lecture à vue est une habitude qui doit être prise et pour l’installer, il est nécessaire de travailler régulièrement, c’est-à-dire 5 à 15 minutes tous les jours, le mieux étant juste avant chaque pratique de la Guitare. Il est meilleur de travailler pendant des courtes sessions régulièrement, que de travailler pendant des longues sessions et ce rarement.

Suivez scrupuleusement les conseils suivants pendant une à deux semaines et observez : votre lecture à vue de partitions de Guitare s’améliorera significativement.

Commencer par des exercices très faciles

C’est pourtant évident : commencez votre apprentissage du déchiffrage par des exercices faciles voir très faciles. Votre choix doit se porter sur des exercices plus abordables que les morceaux que vous avez l’habitude de jouer.

Allez-y progressivement, ce sera la meilleure façon de vous améliorer efficacement. C’est pourquoi Sight-O propose un très grand nombre d’exercices très progressifs (419 rien que pour la Guitare ! Écrits par Philippe Démier), afin que vous ne ressentiez pas une grande différence d’un exercice à l’autre et que vos efforts soient toujours récompensés par des progrès visibles.

Ne vous arrêtez pas, continuez coûte que coûte

Même en cas d’erreur, continuez d’avancer sans vous arrêter, ni revenir en arrière, ni répéter un passage loupé, même si vous vous êtes trompés. Ne vous arrêtez jamais ! Cela va vous habituer à regarder en avant et vous mettre dans la bonne attitude pour progresser. Une erreur appartient au passé, y revenir ne changera rien.

C’est la règle d’or pour le déchiffrage !

Essayez de jouer le plus possible en internalisant le rythme et le tempo

Pour les débutants, taper du pied peut être une chose qui aide, ce qui peut venir compléter l’utilisation du métronome. Travailler avec un métronome est une bonne chose mais peut avoir des effets pervers : ne plus pouvoir vous en passer. C’est pour cela que le Cache de Sight-O peut vous aider à maintenir votre tempo sans l’usage du Métronome, de manière plus saine car utilisant le visuel plutôt que l’auditif. Ce travail vous aidera si vous venez à jouer avec un groupe, vous devrez “sentir” la pulsation afin de jouer parfaitement avec les autres musiciens.

Concentrez vous pour lire toujours plus en avance

Cela doit être une de vos obsessions. Lisez toujours en avance. Commencez par une pulsation, puis deux… puis une mesure. Si vous vous sentez à l’aise, lisez encore davantage en avance !

L’habitude de la lecture à vue est souvent entravée par le fait que le cerveau essaie de “comprendre” le processus général de la musique jouée en même temps, mais ce n’est pas du tout l’idée du déchiffrage. La lecture à vue de partition ne présuppose pas de l’audition intérieure, mais sur la capacité de reconnaître les notes et les indications et de les retranscrire immédiatement. Plus vous maîtriserez l’art du déchiffrage, plus vous pourrez anticiper la musique qui arrive, quitte à pouvoir l’entendre intérieurement avant de la jouer.

Et pour aider à cette lecture en avance, un “Cache” est tout ce qu’il y a de plus utile. C’est pour cela que Sight-O est la première méthode en ligne de déchiffrage de partition. Grâce à son Cache occultant, qui se déplace de note en note sur la partition, le déplacement de votre œil est peu à peu rééduqué. Ce qui aidera à corriger les défauts de lecture à vue.

Ne revenez jamais en arrière

C’est l’erreur la plus commune. On se trompe puis on revient en arrière pour vérifier. En le faisant, vous perdez un temps précieux pour voir et comprendre ce qui arrive sur la partition. Le Cache de Sight-O permet de cacher les notes précédentes afin d’inciter le lecteur à bien projeter ses yeux en avance.

Ne regardez pas votre instrument

Encore un conseil fondamental… Ne regardez ni votre instrument, ni vos mains. Faites vous confiance. Vos yeux doivent être rivés à la partition, qui est déjà bien assez chargée en symboles à lire et à interpréter. Si vous êtes débutant et devez vérifier la position de vos mains, déchiffrez alors des morceaux très simples avec très peu de notes. Nous conseillons le Programme Initiation de Sight-O, qui comporte des exercices courts avec peu de mesures et de symboles.

Renseignez vous sur le style

Au-delà de l’aspect purement solfégique, il est essentiel pour un bon lecteur à vue de connaître les styles de musique qu’il est amené à lire. Cela rend la tâche beaucoup plus facile ! Documentez-vous, passionnez-vous pour les styles que vous souhaitez aborder. Dépassez vos propres goûts et intéressez-vous aux autres styles afin, si le cas se présentait, de bien les interpréter.

 

Le déchiffrage à la Guitare

Les bases du Solfège

Pour savoir déchiffrer à la Guitare, des connaissances concernant les bases du Solfège sont indispensables. Voici un aperçu sur ce que vous devez connaître pour travailler votre lecture à vue de manière efficace.

Connaître les notes sur la Portée

La portée représente l’ensemble des lignes et interlignes qui portent les notes. Avant toute chose, vous devez savoir identifier chaque note sur les lignes et interlignes. Autrement dit, vous devez être capable de lire les notes en considérant la clé utilisée.

Maîtriser la notion d’Altérations

Outre la position des notes sur la portée, vous devez également maîtriser la notion d’altérations. Il s’agit des notes diminuées ou augmentées d’un dièse ou d’un bémol. Vous devez également connaître le bécarre qui indique l’annulation d’un bémol ou d’un dièse.

Maîtriser les principes du Solfège rythmique

La maîtrise des principes de base du Solfège rythmique est particulièrement indispensable. En outre, vous devez savoir lire les ponctuations indiquant le rythme du morceau ainsi que la vitesse à laquelle chaque note doit être jouée. Pour maîtriser les bases du Solfège, rien de tel que de se faire accompagner par un professeur.

Maîtriser la Tonalité

Connaître la tonalité du morceau (soit la gamme dans laquelle il a été composé) que l’on interprète est très utile. Au-delà de l’exercice scolaire, la tonalité nous donne le ton du morceau (mineur ou Majeur) ainsi que de précieuses indications “logiques” des différents évènements à venir dans la partition (les cadences, par exemple).

Maîtriser les autres symboles

Les nuances, le phrasé, les reprises, etc… Au-delà des notes et des rythmes, il y a bon nombre de symboles à reconnaître sur la partition. Ils ont pour rôle de préciser les intentions musicales de la partition et sont essentiels à sa bonne interprétation.

 

Améliorer son déchiffrage à la Guitare avec Sight-O

Sight-O est une méthode de déchiffrage en ligne qui vous donne accès à un programme complet proposant des milliers d’exercices pour tous les niveaux, aussi bien pour les niveaux débutants que pour les avancés. La particularité de la méthode ? Le Cache, qui se déplace de notes en notes sur la partition pour vous inciter à lire en avance, à ne plus hésiter, et à ne pas vous arrêter. Il participe donc à corriger les défauts de lecture en rééduquant le déplacement de l’oeil sur la partition.

Vous souhaitez améliorer votre déchiffrage à la Guitare ? Inscrivez-vous sur Sight-O et bénéficiez de 7 jours de test gratuits !

Saviez-vous que la Guitare est un instrument pratique pour composer ? Mais il n’est pas le seul, découvrez les autres instruments.

 

Pourquoi pas le déchiffrage de Tablatures?

Les guitaristes peuvent utiliser deux techniques pour découvrir leurs morceaux : la partition ou la tablature. La partition traditionnelle peut être déchiffrée et jouée avec la plupart des instruments. La tablature quant à elle est propre à la Guitare.

Pour la courte histoire, elle vient de l’écriture du luth qui possède ses propres signes de notation de tablatures encore utilisés aujourd’hui auprès les luthistes.

À la différence de la partition, cette dernière considère les spécificités de l’instrument et reste plutôt destinée à l’apprentissage des accords d’un morceau dans un cadre personnel, ou encore pour la notation ou relevés de solos, comme ceux que l’on trouve dans les “song book”. On pourrait dire qu’il s’agit d’un solfège spécifique pour guitaristes !

Il est rare que la tablature soit utilisée en concert ou pour être déchiffrée devant un public car elle ne comporte qu’un nombre limité d’informations. En effet, pas de nuances, de rythmes ou encore de phrasé. Simplement le placement des doigts sur le manche. En général, les gui-taristes complètent la découverte d’un morceau sur tablature avec un relevé d’oreille, afin de bien saisir toutes les intentions.

 

Conclusion

La tablature ainsi que l’apprentissage du Solfège permettent d’apprendre la Guitare plus efficacement et de manière plus approfondie. Savoir déchiffrer une partition à la Guitare ne présente que des avantages pour vous et surtout, la liberté de découvrir toujours davantage de musique. Cependant, il est nécessaire de s’exercer régulièrement et consciencieusement : Sight-O est là pour vous aider dans votre apprentissage. Ne tardez plus et testez la méthode Sight-O pour la Guitare.

 

Cet article a été écrit sous la supervision de Philippe Démier, guitariste et compositeur. Agrégé de musique, titulaire d’un DEA « Arts, philosophie et esthétique », Philippe Démier enseigne l’écriture musicale à l’Université Paris 8. Il est l’auteur du programme de déchiffrage pour Guitare disponible sur Sight-O.

 

Le déchiffrage à la Guitare

 

 

Cet article vous a plu ? Ces informations vous ont été utiles ? Faites-en profiter vos collègues, vos amis, vos élèves… Partagez-le !

Séniors : les bienfaits de jouer d’un instrument de musique

Jouer d’un instrument de musique quand on est sénior : les bienfaits

Dans la plupart des cas, l’apprentissage de la musique débute à un jeune âge. Toutefois, certains ne se lancent jamais dans l’apprentissage d’un instrument de musique et finissent par le regretter… C’est très souvent arrivé proche de la retraite que le besoin d’apprendre la musique refait surface. Néanmoins certaines questions se posent : Est-ce possible pour les séniors d’apprendre la musique ? Quelles sont les chances de réussite ? Quels sont les bienfaits ? D’après des études scientifiques, apprendre la musique à partir de 50 ans présente de nombreux avantages. Découvrez-les.

 

Apprendre la musique après un certain âge, c’est possible !

La cinquantaine est l’âge idéal pour commencer de nouvelles aventures, pratiquer de nouveaux loisirs et réaliser vos rêves. Avec plus de temps libre, les personnes âgées peuvent désormais pratiquer toutes les activités qui les intéressent. Bien que l’on dise souvent qu’il faut commencer la musique dès son plus jeune âge, il n’est pas impossible de commencer même après 60 ans ! Il est vrai qu’un enfant a une meilleure capacité d’apprentissage qu’une personne plus âgée, mais les séniors font des progrès plus rapidement que les enfants car ils ont le temps de se former et ont plus de connaissances, de patience et de persévérance.

La patience pour apprendre un instrument est primordiale car en musique il faut savoir prendre du temps pour que son cerveau assimile bien ce qu’il voit et ce qu’il entend. Selon l’instrument que vous voulez jouer, la théorie musicale n’est plus obligatoire mais peut être nécessaire. Si vous êtes plus sensible à la guitare, l’avantage de cette dernière est que vous pouvez apprendre à en jouer sans théorie musicale, mais uniquement grâce au système de tablature.

Quel que soit l’âge, le cerveau peut toujours acquérir de nouvelles connaissances et les personnes âgées ont de solides compétences analytiques. La capacité du cerveau à se remodeler en fonction de son environnement ne se perd pas avec l’âge, contrairement à ce que l’on pense. Cela signifie que le cerveau peut apprendre et s’adapter tout au long de sa vie.

La concentration et les défis de l’apprentissage, inciteront vos compétences cognitives à s’adapter. Cela pourra générer de nouvelles connexions qui viendront alors compenser le possible déclin dû au vieillissement.

 

Jouer d’un instrument de musique quand on est sénior : les bienfaits
Jouer de la musique à tout âge, c’est possible ! Et présente de nombreux bienfaits pour les Séniors

Le déroulement de l’apprentissage

Ce n’est un secret pour personne qu’apprendre à maîtriser un instrument de musique prend des années. Mais après quelques mois, vous pourrez peut-être déjà jouer deux ou trois morceaux et vous faire plaisir. C’est une question de cohérence, de régularité et de persévérance. Vous avancerez également plus vite si vous vous projetez et vous fixez des objectifs. Par exemple, imaginez-vous pouvoir intégrer un petit orchestre dès votre deuxième année d’apprentissage. Vous ferez certainement beaucoup d’efforts avant de pouvoir jouer un morceau compliqué, mais si vous persévérez, vous y arriverez.

La première chose à faire est de choisir votre instrument. Pour les personnes âgées qui apprennent la musique depuis l’enfance, le choix est simple. Il en va de même pour les personnes passionnées par des instruments spécifiques.
Il ne faut pas oublier que tous les instruments de musique sont différents et maîtriser le Violon peut être plus compliqué que de jouer du Piano. Par conséquent, choisissez un instrument qui vous ressemble et qui vous plaît. Le plaisir de jouer est essentiel et c’est lui qui vous fera avancer. Il est donc indispensable que vous aimiez sans ambiguïté votre instrument.

Une formation régulière peut en effet assurer de meilleurs progrès. Idéalement, vous pouvez consacrer environ 45 minutes par jour à la pratique et aux exercices. Cet apprentissage nécessite également une assiduité.
S’enregistrer lors des sessions est une bonne idée si vous voulez constater votre évolution et analyser vos progrès.

 

Jouer d’un instrument de musique quand on est sénior : les bienfaits
Le Violon est l’un des instrument favoris des Français

Vous souhaitez vous lancez dans la pratique d’un instrument ? Découvrez dans cet article la liste des instruments les plus faciles à adopter pour les séniors 

Apprendre la musique : les bienfaits chez les séniors

La musique et ses nombreux bienfaits sont bien connus. Sa pratique peut être d’une aide précieuse pour les séniors.

Un moyen d’entretenir et de développer ses capacités cognitives

La pratique d’un instrument a un effet bénéfique sur le cerveau. En outre, les médecins recommandent aux séniors de jouer d’un instrument de musique, notamment le Piano qui est fortement recommandé. Cela permet de maintenir des capacités cognitives, de conserver la mémoire et de maintenir la mobilité. En effet, selon les recherches scientifiques, la pratique de la musique favorise le développement des zones cérébrales liées à la motricité.
Il stimule également les zones du cerveau liées au langage, au plaisir et à la mémoire. C’est pourquoi il est, par exemple, fortement recommandé aux patients victimes d’un AVC de pratiquer la musique. Cela leur permet, en outre, de retrouver rapidement leur capacité à s’exprimer. La musique peut également aider les personnes atteintes de la maladie de Parkinson à résister à la raideur musculaire.

Un moyen d’améliorer son audition

En plus d’améliorer l’audition, vous pouvez également améliorer les capacités d’écoute et la vitesse de reconnaissance des sons grâce à la pratique d’un instrument de musique. Selon les chercheurs de l’Université de Toronto, les personnes qui jouent ou pratiquent la musique ont une meilleure capacité à reconnaître et décoder les sons environnants et ce avec plus de précision et de rapidité que les personnes qui ne pratiquent aucun instrument.

Apprendre à jouer peut également vous apprendre à mieux contrôler votre corps. En apprenant à mieux ressentir les gestes et la mélodie générée, vous apprendrez à lâcher prise et à vous écouter. Par conséquent, cela ressemble en quelque sorte à une thérapie…

Lutter contre la dépression et l’anxiété

Pratiquer de la musique est une véritable source de plaisir, car le but est de pouvoir jouer vos morceaux préférés. De plus, s’engager dans une nouvelle activité motive beaucoup. Au fur et à mesure que vous enregistrez vos progrès, vous gagnez en estime de soi. Cela aide à combattre l’anxiété et la dépression causées par l’âge et le vieillissement.

De plus, jouer de la musique peut vous soulager du stress car cela peut favoriser la relaxation. Cette discipline artistique a permis la création d’une thérapie douce, telle que la musicothérapie qui est utilisée pour traiter de nombreuses maladies, dont la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson.

Un moyen de lutter contre l’isolement et l’ennui

Jouer de la musique à un âge avancé est également un bon moyen de lutter contre l’isolement. De nombreux séniors passent beaucoup de temps dans des endroits clos. Toutefois, pratiquer un instrument permet de rencontrer de nouvelles personnes qui partagent les mêmes centres d’intérêt. De plus, c’est un excellent moyen de surmonter l’ennui. Pour garder la bonne humeur au quotidien, il est nécessaire de varier ses activités. Jouer d’un instrument de musique est donc l’idéal.

 

Séniors : les bienfaits de jouer d'un instrument de musique
Les bienfaits que la musique procure au cerveau

Conclusion

Il n’est jamais trop tard pour essayer la musique. Avec de la persévérance, le résultat ne peut être que gratifiant. Surtout quand on pense qu’apprendre à jouer d’un instrument apporte de nombreux bienfaits. Après 50 ans, il est donc tout à fait possible et même bénéfique de commencer à apprendre un instrument pour la première fois. Avec de la patience et de la diligence, vous pourriez même vous trouver un talent caché. De nombreux amateurs empruntent cette voie.

 

Cet article vous a plu? Ces informations vous ont été utiles? Faites en profitez vos collègues, vos amis, vos élèves… Partagez-le!