Les instruments

L'Alto

À ses débuts, l’Alto a été le mal aimé de l’orchestre et source de railleries. Depuis la fin du 18ème siècle et suite à l’apparition d’oeuvres romantiques, modernes et contemporaines, heureusement ce vieux mythe a disparu.

Instrument à cordes frottées et à archet, son histoire remonte au 16ème siècle sous le nom de « Viola da Braccio » (« Viole de Bras », tenue dans les bras pour la distinguer de la « Viole de Gambe », tenue entre les jambes). Le Rebec est certainement son ancêtre.

Sa tessiture se situe entre celle du Violon et celle du Violoncelle (une quinte en dessous de celle-la, ce qui lui confère une séduisante richesse de timbre). Composé de 4 cordes (Do-Sol-Ré-La), les partitions sont notées en clé d’Ut 3ème ligne.

Son répertoire est vaste où il excelle: en soliste, dans l’orchestre, en musique de chambre (surtout en quatuor à cordes).

L'auteur des exercices

Pierre Boutin

Professeur de Saxophone titulaire du Certificat d’Aptitude. Chef d’orchestre et compositeur, ancien directeur d’établissement. Membre du Quatuor de Saxophones de France.

Olivier Grimoin

LE PROFESSEUR RÉFÉRENT

Olivier Grimoin

Professeur d’Alto titulaire du Certificat d’Aptitude. Alto de l’Orchestre National de l’Opéra de Paris.